Rénovation façades pierres de taille altérations physiques


LES DISSOLUTIONS DES PIERRES

La pollution atmosphérique augmente l’acidité de l’eau de pluie.

Cela favorise les dissolutions, plus les eaux sont acides plus la dissolution le sera.

Les dissolutions se développent sur des pierres carbonatées. Les pierres calcaires, les mortiers de chaux qui sont exposées aux eaux de pluie par conséquent au lessivage.


LES CONCENTRATIONS EN SELS DES PIERRES

Elles engendre une modification minéralogique d’une partie superficielle de la pierre à cause de sa concentration en sel (chlorure, sulfate).

Elles ont une appellation différente : plaques, pellicules, champignons, c’est ce que l’on appelle plus communément « maladie de la pierre ».

On peut également les classer sous les termes suivants : encroûtement, plaques, désagrégation sableuse, en fonction de leur structure, leur morphologie, les causes.

Encroûtement ou croûte noire :

Souvent épais ou scoriacés : la croûte sous-jacente peut être cohérente ou au contraire adhérente et incrustent substrat pulvérulent et friable.

Ces phénomènes se développent que sur des parties de pierres très humides et non soumises au lessivage.

Ces encroûtements de pierre sont de fines couches en surface, de suies, de de poussières et d’éléments de grains de sables cimentés par les cristaux de gypse et parfois de calcite.

Plaques :

L’épaisseur des plaques varient en millimètre ou centimètre.

Les causes : fortes pluies, exposition à la pluie et aux séchages de pierres très exposées (angles)

Ces parties exposées se distinguent par une dissolution et une présence de lichens, mais n’ont aucunes traces d’encroûtements.

Elles prennent naissance en bordure de joint et se décollent jusqu’à la chute de la plaque.

La pierre découverte est protégée des eaux de ruissellements mais risque l’encroûtement, soit le plus souvent la désagrégation sableuse.


LES DESAGREGATIONS SABLEUSES DES PIERRES 

Lorsque les pierres sont granuleuses et humides, non lessivées, c’est le dissertisage des grains qui est à l’origine de l’érosion rapide de la pierre. Cela peut-être homogène.

La plupart des modification donc des dégradations de la pierre sont dues à l’eau, son cheminement, sa composition, sa capacité à dissoudre, à déplacer ou précipiter les minéraux.

La chute des températures extérieures peut également cristalliser les sels solubles de la pierre.

Plus l’eau est froide et moins les sels sont solubles. Cette cristallisation provoque des pressions à l’intérieur de la pierre.


Info / Devis