Restauration façades pierres de tailles les dégradations

PATHOLOGIES DES PIERRES CALCAIRES

DEGRADATIONS DE LA PIERRE

La pollution atmosphérique est souvent avancée comme la principale cause des dégradations des façades en pierres.

Néanmoins de nombreux monuments anciens construits depuis des siècles connaissent de grosses dégradations également.

Les pierres sont malades et les problèmes sont compliqués car ils présentent de nombreux symptômes divers et variés.

Si la pierre est poreuse, elle aura une moins  bonne résistances aux agressions extérieures.

L’eau sert de transport aux facteurs nocifs pour la pierre :

Facteurs physiques  comme le gel : plus la pierre est poreuse, plus elle absorbera l’eau. Si les pores (vides) ne sont pas remplis la pierre n’éclatera pas car lorsque l’eau gel son volume augmente et il pourra se loger dans les pores restants. Plus les vides sont petits plus la pierre sera sensible au gel.

Facteurs chimiques (sels plus ou moins solubles) : le nitrate, sulfate et chlorure provenant des constituants acides de l’atmosphère. Les plus dangereux pour la pierre sont les sels solubles dans l’eau car ils peuvent pénétrer plus facilement dans les pores (vides) grâce à leurs dilutions.

Facteurs biologiques (bactéries) : elles remontent des sols grâce à l’eau. Les mousses, lichens, champignons qui se développent dans la pierre humide et créés de l’acidité à la pierre.

Au regard de ce qui précède, on comprend que les dégradations de la pierre ne sont pas dues à un seul phénomène mais à plusieurs, car ces éléments interviennent ensembles.

Lorsque l’on analyse ces informations on comprend l’importance de l’eau dans les dégradations de la pierre, son impact, à cause essentiellement de son cheminement, de son acidité.

Mais il faut aussi prendre en compte l’exposition de la  pierre sa capacité à rester sèche ou bien a être soumise au cycle d’imbibition, lessivage, séchage.

TROIS CATEGORIES DE DEGRADATIONS DE LA PIERRE 

Altération physique : c’est le résultat d’une dissociation des constitutants sans changement de la nature minéralogique de la pierre.

Altération chimique : c’est l’apport ou le départ de certains éléments qui transforme les minéraux de la partie superficielle de la pierre.

Altération biologique (organismes) : les bactéries, lichens, mousses jouent un rôle très importants.

 

Info / Devis